Meulage des prothèses dentaires avec DWX-50 de Roland DG

millDENT   |   Duisburg, Allemagne

L'entreprise allemande millDENT est spécialisée dans la fabrication de prothèses dentaires en zircone. Son directeur Akin Öztürk utilise pour ce faire la machine de meulage DWX-50 de Roland DG. Cette machine 5 axes est équipée pour meuler les couronnes et les bridges en zircone, PMMA et cire. « La DWX-50 est compacte, simple à utiliser et bien meilleur marché que les machines similaires », résume Akin Öztürk.

millDENT est une petite entreprise située dans la ville allemande de Duisburg, qui a été fondée en 2011 par Akin Öztürk. Ce dernier avait déjà accumulé d'importantes connaissances du secteur grâce à son expérience au sein d'Exocad, un concepteur de logiciels de CAO dentaire.

Avec son approche individualisée, Akin Öztürk veut être un partenaire fiable et offrir des solutions aux demandes et besoins spécifiques de chaque client. Il fournit des prothèses dentaires de qualité supérieure en zircone, cire et en matière synthétique. « Après une étude minutieuse du marché, j'ai opté pour la machine de meulage DWX-50 de Roland DG. Le rapport entre la puissance de la machine et son prix est tout simplement imbattable. En outre, cette machine de bureau peut meuler simultanément sur cinq axes, ce qui s'avère vraiment utile pour les cas spéciaux et assure une plus longue durée de vie des outils de meulage, » explique M. Öztürk.

Il s'agit d'un système ouvert, ce qui permet de choisir librement le logiciel, les types de fichiers, les matériaux et les outils de meulage. Et Akin Öztürk d'ajouter : « J'estime qu'il est très important de travailler avec mon propre logiciel. Je suis notamment formateur certifié pour Exocad. » La machine s'étalonne automatiquement, ce qui fait gagner beaucoup de temps de calcul et de réglage aux utilisateurs. L'appareil est également doté d'un changeur d'outils automatique. En outre, il vérifie avant et après chaque changement si l'outil est encore en ordre. Si nécessaire, le système envoie des e-mails avec des informations sur la production. Il n'est donc pas nécessaire de rester près de la machine pour pouvoir suivre la production.

Akin Öztürk regarde également vers l'avenir : « Je veux continuer de développer mon entreprise, mais je veux avant tout préserver l'étroite collaboration avec mes clients. Je reste attentif aux développements de Roland et je serais volontiers prêt à collaborer de nouveau si l'opportunité se présentait. »

www.milldent.de

(08-2012)